vendredi 18 décembre 2015

Hard to be soft / Tough to be tender




 J'ai photographié et parlé avec des gens très sympas, de transidentité(s), de queeritude, de la vie un peu et aussi on a bu du thé.













 Merci très beaucoup à Anaïs, Marie Lou, Marine et Stanislas pour m'avoir laissé les enrouler dans du cellophane, les couvrir de peinture et d'une manière générale les avoir embêté-e-s.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

dites-moi des choses.